Cavalcade des blogs : Quand la peur s'en mêle... !

By Audrey - 7.6.16


Cet article est ma toute première participation à la cavalcade des blogs. Le thème à été proposé par Astride du blog Éperdument cheval et pour ceux qui voudraient en savoir plus sur cet événement je vous laisse cliquer ici

Ce mois-ci, Astride veut connaître nos peurs ! Si la thématique m'inspire c'est en partie parce que je suis persuadée que tout cavalier passe par différentes phases liées à cette émotion. Je vais donc vous parler des différents types de peurs que j'ai pu ressentir en temps que cavalière mais surtout en temps que propriétaire. 

La peur de tomber 
Photo de : Thowra_uk
Celle-ci, on l'a tous connu au moins une fois. Pour certain elle se manifeste juste avant de se mettre en selle, pour moi elle survient dans les 10 secondes qui précèdent la potentielle chute ! Elle est moins forte avec le temps (probablement parce que je n'ai jamais fait de chute grave) mais toujours présente.

La peur de galoper 
Photo de : Thomas Le Floc'H
Je ne sais pas si elle est valable pour tout cavalier mais quand j'ai commencé à monter à cheval poney, le galop c'était un peu un truc de fou. Du coup mes premiers galops étaient formés d'un mixe d'excitation de de peur. Une peur stimulante, une de celles qu'on veut dépasser et qu'on sait surmontable.

La peur de mal agir 
L'équitation est un sport très codifié et il y a une multitude de règles à connaître. Des règles de sécurité du type "on ne passe pas dernière un cheval sans le prévenir" aux règles pour le bien être du cheval "on ne touche pas à la fourchette !". Difficile pour les novices de tout assimiler. Dans mes premières années j'avais souvent peur de faire quelque chose de travers et que ça nuise au cheval. Maintenant je sais comment panser ou soigner mon cheval et mes peurs sont plus des questionnements éthiques et personnels, bien plus difficiles à résoudre. 

La peur de la séparation
Encore une que tous les cavaliers connaissent. Que se soit avec son propre cheval ou avec un cheval de club, on s'attache vite a ces animaux qui deviennent de véritables compagnons dont on a du mal à se passer. L'année dernière une de nos ponettes est morte, après 9 années passées à la maison et plusieurs mois de traitement. Je savais qu'elle ne vivrait plus longtemps étant donné son état de santé donc j'étais plus ou moins préparée. Malgré tout j'ai un pincement au cœur quand je pense à elle. Berkeim quant à lui est encore en bonne forme mais il prend de l'âge et je sais qu'il n'est pas éternel. Depuis quelques temps j'y pense souvent et j'espère que ça m'aidera à aborder ça plus sereinement. 


Rappelez-vous quand même qu'on est cavalier pour le plaisir et qu'il faut profiter de chaque moment passé auprès de nos chevaux, même pendant les périodes un peu plus difficiles. Les peurs ne doivent pas nous stopper, il nous incombe au contraire de les utiliser pour apprendre et pour grandir et temps qu'Homme de Cheval. N'hésitez pas à partager vos expériences et témoignage quant à vos peurs.


L'article de lancement est disponible sur le blog d'Astride en cliquant ici.


  • Share:

You Might Also Like

6 commentaires

  1. Très sympa ton article! :) C'est vrai qu'on a tous plusieurs peurs, je me reconnait un peu dans toutes celles que tu as dites! Après elles ne sont plus toutes présentes maintenant, mais c'est vrai que si on repense au début, au final il y a pas mal de petites "peurs" ou appréhension, en équitation! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pour moi aussi elles ne sont plus présentes mais en discutant avec d'autres cavaliers je me suis rendue compte qu'on passait (presque) tous par ces quelques phases, pas toujours faciles à surmonter ! C'est aussi ce qui fait la beauté de l'équitation :)

      Supprimer
  2. Participation validée !! Un très bel article avec des photos de qualité !! Bravo <3

    RépondreSupprimer
  3. Un bel éventail d'inquiétudes du cavalier et comme d'autres, je m'y reconnais bien aussi! Merci pour cette vision plus large de la peur.

    RépondreSupprimer
  4. Un beau résumé de mix de peurs qui sont si parlantes!

    RépondreSupprimer